Cartographie cérébrale fonctionnelle par stimulation électrique directe cortico-sous-corticale per-opératoire

, par  Hugues DUFFAU, Illyess ZEMMOURA , popularité : 14%

III. Indications

**III.1. Gliomes de bas grade

La SED est tout particulièrement indiquée lorsque le pronostic d’une lésion cérébrale infiltrant une zone fonctionnelle du cerveau peut être amélioré par une exérèse chirurgicale complète ou subtotale. C’est le cas des gliomes de bas grade, pathologie tumorale pré-cancéreuse infiltrante d’évolution lente pour laquelle il a été démontré qu’une réduction du volume permettait d’obtenir un contrôle tumoral prolongé, et ainsi de retarder de plusieurs années l’évolution naturelle vers l’anaplasie (18), tout en maintenant une qualité de vie optimale pour les malades (9-12).
Le choix des fonctions cognitives à explorer et conserver dépend des connaissances anatomiques fonctionnelles a priori de la région cérébrale impliquée, et des anomalies retrouvées lors de l’exploration neuropsychologique préopératoire (21). Ce choix est idéalement adapté à l’échelon individuel non seulement aux épreuves neuro-psychologiques préopératoires mais également selon le mode de vie du malade et ses besoins socio-professionnels. Ainsi, on pourra définir en préopératoire les limites fonctionnelles de la résection chirurgicale, et non plus se baser uniquement sur les limites morphologiques de la lésion visible en IRM FLAIR. Ceci est d’autant plus important qu’il a été démontré que ces limites d’imagerie étaient virtuelles puisqu’il est retrouvé des cellules tumorales à distance de l’infiltration FLAIR (14, 23, 26). L’enjeux dans cette pathologie n’est donc pas tant de chercher à obtenir une résection tumorale "complète" à l’imagerie, que de proposer au malade une vie sociale et professionnelle normale la plus longue possible en modifiant l’histoire naturelle du gliome grâce à la chirurgie (10) (pour plus d’informations, voir le chapitre Gliomes de bas grades de l’encyclopédie).